Le Yoga classique, c'est mieux

Publié le 29 Août 2014

Cette semaine, certains profs sont revenus de vacances, l'occasion pour moi d'allonger la liste des activités que je n'avais pas encore eu l'occasion de tester jusque là.

Pour l'instant, je suis encore une novice, et malheureusement, je n'ai pas encore ni la force, ni même forcément tous les jours la possibilité de me rendre à tous les cours que je souhaiterais, déjà que j'ai fait n'importe quoi avec les RDV plus importants que j'avais cette semaine, donc le sport est un peu passé à la trappe, mais qu'importe.

J'ai donc eu l'occasion de tenter le Yoga, le classique, le normal, pas le Yoga Vinyasa, autrement dit le "Yoga Assassin".

J'étais à l'heure, et même en avance (je déteste être en retard, même si j'ai démultiplié l'expérience cette semaine), j'ai donc eu l'occasion de discuter avec la prof avant que les autres élèves arrivent.

Je lui ai parlé de mes précédents cours de Vinyasa Yoga, et du fait qu'ils étaient assez "agressifs" pour moi, ainsi que de ma spasmophilie, ce à quoi elle a rétorqué sans y aller par quatre chemins, que la prof de Vinyasa Yoga était "agressive", ah euh bon... Je ne pouvais pas vraiment nier, mais j'étais un peu gênée de cette franchise, donc je lui parle de ma non-résistance aux asanas avec la tête en bas, ou ce genre de chose, qui m'avaient rendu malade lors de mon deuxième cours. Elle m'explique donc que ce cours, n'est pas vraiment adapté pour moi et que c'est plutôt dangeureux pour les personnes comme moi de commencer directement avec ce genre de pratique, car on ne sait pas comment est fait chacun et comment le corps va réagir.

Elle me dit alors que son cours à elle est beaucoup, beaucoup plus calme, et qu'il me conviendra sans doute mieux.

Le Yoga classique, c'est mieux

Les autres élèves arrivent, nous finirons le cours à 5 plus la profs, c'est peu et c'est très bien comme ça, cela permet de nous corriger chacun notre tour au cas où nos positions ne seraient pas bonnes.

La lumière s'éteint pour être tamisée, une sorte de clair-obscur très reposant. La professeure est assise devant nous, qui sommes chacun sur un tapis, les pieds nus, prêts à commencer.

Les choses sont lentes, tranquilles, les respirations en phase avec les mouvements, j'ai un peu mal mais tout me semble beaucoup plus adapté que lors des cours de Vinyasa Yoga.

Je me sens beaucoup mieux, plus de transpiration, plus de muscles qui me disent d'aller me faire foutre, plus de nausées avec des asanas comme la roue ou ce genre de choses bien trop élévé pour mon humble niveau de débutante.

Ici, nous enchaînons les mouvements tranquillement, sans hâte, sans stress, sans esprit combatif.

Les positions les plus acrobatiques doivent être les positions de la chandelle, ou de la charrue, donc des choses simples.

Position de la charrue

Position de la charrue

Dans les dernières minutes, après avoir fait les étirements du dos, le cours c'est transformé en cours de sophrologie, de relaxation tel que j'ai pu en faire. Et je dois dire, que c'est très agréable.

Lorsque le cours fût terminé la prof est venu vers moi, pour me parler (elle aussi) de ma souplesse, en me félicitant à ce sujet (ils sont gentils les profs, mais d'un autre côté, je n'y suis pas pour grand-chose, c'est juste naturel...) et sur ma musculature qui semble elle aussi convenir pour cette pratique, ma musculature qui jusque là ne m'avait jamais impressionnée, mais bon, si elle le dit, ... Elle a conclu en me disant que j'avais un corps parfaitement adapté pour le yoga, donc je pense que je vais finir ainsi:

Le Yoga classique, c'est mieux

Je dois conclure ce petit article par ceci: tous les yoga ne sont pas adaptés à tous, certains sont beaucoup plus complexes, et nécessitent une préparation physique bien plus importante que d'autres. Je ne sais si cela est lié à l'enseignant, ou si c'est la pratique elle même qui varie en fonction des courants, mais quoi qu'il en soit, il est important de choisir, et surtout de trouver celui qui sera en phase avec vos attentes et vos prétentions. Il est inutile de se faire mal, de vouloir se surpasser pour risquer de vous blesser. Certains types de yoga vous feront parvenir au même résultat avec des cours moins éreintants et où vous ne risquerez pas de vous briser la nuque car on vous aura fait tenter des asanas qui ne seront pas à votre niveau.

Il est aussi très important de trouver des cours avec un professeur qui saura adapté les positions en fonction de vos capacités.

Je sais que certains d'entre nous sont tentés par les nouvelles vagues de Yoga comme le Bikram (moi, le couteau sous la gorge que je n'irais pas), ou le Hot Yoga, respectivement des cours de Yoga dans des pièces chauffées à 40°C et à 30°C, ou le Yoga dans les airs, ou le Strala Yoga ou je ne sais encore quel type. Mais, il vaut mieux à mon humble avis débuter par des cours de Yoga simple, le Hatha Yoga, où l'on pourra déjà mettre son corps en phase avec cette discipline et ne pas le torturer dès le début par une pratique trop intensive.

Allez y à votre rythme et faites le pour vous, pas pour les autres, ou pour suivre une mode stupide qui vous promet de perdre 30 kilos en 3 jours!

XXX

Venus

Rédigé par Venus Velvet

Publié dans #Sports et zenitude

Commenter cet article