Sophrologie: comme une algue dans l'eau

Publié le 18 Septembre 2014

Ici, je vous présente une toute petite partie de mon cours de sophrologie, une expérience amusante, qui doit paraître là encore complètement illuminée lorsqu'on la lit ou que l'on se contente d'être spectateur mais qu'importe, la sophrologie est faite pour être vécue et ressentie non pas contemplée.

Cet exercice se fait debout après avoir détendu son corps au préalable dans l'exercice couché.

Après s'être relevé, les pieds écartés de la largeur des hanches, avoir trouvé sa stabilité et son point d'ancrage dans le sol, détendre la partie supérieure du corps à nouveau, aucune tension ne doit subsister, les jambes sont tendues mais le haut du corps jusuq'au bassin est entièrement relâché.

On se concentre alors sur la respiration: calme et détendue, en rien celle-ci ne doit être forcée, elle est comme la vague qui avance, se gonfle et s'efface.

Prenez conscience de la température environnante, de sa douceur, du contact de l'air avec votre peau, du contact de vos vêtements, de la peau elle-même.

Vous sentez que votre corps bouge légèrement sur ses appuis.

Pensez que vous êtes une algue, oui, une algue, la petite plante aquatique, celle qui bouge en fonction des courants. Vos pieds sont fermement ancrés dans le sol, vos racines sont votre stabilité.

Imaginez que l'air qui vous entoure est une douce eau à la température adéquate, tout autour de vous est limpide, clair, vous êtes peut être dasn les eaux claires d'un lagon, dans les sombres eaux de l'Amazone ou même dans un aquarium, qu'importe, cet environnement est le vôtre, il vous appartient, il est votre lieu de vie, de paix et de tranquillité.

Les courants sont mouvants, il y a de légères vagues, elles vous font bouger, lentement, doucement, vos racines sont maintenues fermement mais vos ramifications sont prises dans ce doux mouvement, suivez les. Laissez votre corps se mouvoir tel qu'il le souhaite en suivant l'onde dansante. Vos mouvements sont lents, ils peuvent être tout petits, mais ceux-ci peuvent aussi s'amplifier en fonction du courant dans lequel vous évoluez.

Aucune tension ne vous parcourt, vous êtes juste une petite plante aquatique qui se meut au fil de l'eau, au fil des vagues et des courants.

L'exercice ne doit pas durer très longtemps, 5 minutes au plus 10 minutes sont suffisants.

Basez vous sur vos sens pour vous imaginer dans cette "scène", certains seront plus à l'aise grâce au visuel, d'autres au sensoriel, certains encore par l'ouie, adaptez votre imagination en fonction de vos capacités, de la méthode qui vous convient le mieux.

Il est amusant de ressentir son corps se mouvoir lentement comme tituber sur ses jambes bien droites. J'ai eu personnellement, comme une légère sensation de tangage, semblable à celle que l'on a sur un bateau sur une eau tranquille. Mais n'allez pas jusqu'à vous donner le mal de mer. Evacuez juste les tensions, conservez une respiration tranquille et calme et respectez ce que vous dit votre corps.

Un petit voyage au côté de la Petite Sirène et de la légendaire baleine blanche ne pourra pas vous faire de mal.

XXX

Venus

Rédigé par Venus Velvet

Publié dans #Sports et zenitude

Commenter cet article

Ying 18/09/2014 14:07

j'adore suivre tes articles ;)

Venus Velvet 18/09/2014 18:27

Je te remercie Ying :)