Interview Kawaï Von Tierisch: "Je me sens mieux dans mon corps tout simplement"

Publié le 25 Novembre 2014

Voici la suite de mon petit projet d'interviews pour montrer l'autre côté de l'activité de modèle, je suis toujours intéressée pour avoir le maximum de témoignages, si cela vous intéresse, je vous propose de suivre ce lien pour en savoir plus et me contacter.

Bonne lecture

XXX

VenusXIII

Bonjour Kawaï Von Tierisch, pourrais-tu te présenter ?

Bonjour je suis Kawaï Von Tierisch, j'ai 21 ans, je vis en région parisienne à Versailles, je suis modèle alternative depuis 4 ans.

Quel a été le cheminement qui t'a mené à devenir modèle et quel a été ton parcours dans ce domaine (freelance, agence, amateur, pro,...) ?

Ça a commencé quand j'avais 17 ans, j'avais déjà un style 'hors norme' et en faisant les soldes avec ma mère dans une boutique parisienne très connue du milieu 'alternatif', le chef a demandé à ma mère si je pouvais faire des photos pour leur nouvelle collection de fringues... On a accepté, j'étais pas du tout à l'aise car je n'avais jamais fait ça et que de base je suis quelqu'un de très complexée (l'adolescence n'arrangeait rien) et puis lors de mes sorties en conventions manga, on me reconnaissait comme la fille qui avait posée pour le site à la mode, et j'ai commencé à me prendre au jeu, à poser devant les photographes (et visiteurs) des conventions, à aimer attirer l'attention sur moi, et forcement j'ai rencontré des photographes lors de ces mêmes conventions. Je fais surtout des photos avec des particuliers passionnés, j'ai aussi travaillé avec des créateurs indépendants, des marques et des professionnels mais pas d'agence, je veux rester libre et m'exprimer par moi même (et est-ce qu'une agence aurait voulu de moi d'ailleurs? ahahah).

Quelles étaient tes limites lorsque tu as débuté dans ce milieu (lingerie, topless, nu,...) et ont-elles changé au fil du temps ? Si oui, pourquoi ?

Mes limites étaient et sont toujours: pas d'affichage de mes parties 'intimes', pas de vulgarité, je ne voulais pas faire de lingerie à la base, finalement j'en ai fais 3 (dont un pour la cause animale) cette année, je ne saurais pas dire 'pourquoi', je me sens mieux dans mon corps tout simplement... Mais après, les photographes ne veulent proposer que ça... Or j'ai déjà fais le tour, et j'ai beaucoup d'autres projets plus intéressants à mes yeux.

J'imagine à la vue de ma propre expérience, et de l'époque dans laquelle nous vivons que tu devais avoir des books onlines. Par quel média te contactait-on le plus souvent ?

Facebook

Travaillais-tu de manière rémunérée ou en « Poses contre photos»?

J'ai déjà fais pose contre créations (quand je portais les tenues d'artistes), pose contre bon d'achat en magasin (boutiques pour lesquelles j'ai posé) et j'ai déjà travaillé avec des particuliers qui m'ont rémunéré mais la plupart du temps je suis en "poses contre photos".

Interview Kawaï Von Tierisch: "Je me sens mieux dans mon corps tout simplement"

En ce qui concerne tes shootings, te présentais-tu seule, accompagnée, etc ?

Quand j'étais mineur, ma mère m'accompagnait (ce que je conseille VIVEMENT à toutes les très jeunes filles qui veulent se lancer dans l'aventure) ensuite, j'y allais toujours accompagnée pour le premier rendez vous. Je rencontre seule les photographes avec lesquels j'ai déjà bossé, ou qui ont déjà bossé avec des personnes que je connais .

As-tu déjà reçu des propositions dérangeantes, dégradantes ou avilissantes lors de ces premiers échanges avec les photographes ?

Généralement, je le sens tout de suite quand un photographe est 'bizarre' (book avec QUE du nu, de la lingerie, avec des clichés aguicheurs... Une approche trop familière avec sous entendus inadaptés...), donc, je l'envoie tout simplement chier, je ne lui laisse pas le temps d'être dérangeant avec moi.

Pourrais-tu me décrire un « shooting-type » pour avoir une idée un peu plus précise de ton activité ?

Tous mes shootings ont un nom, une ambiance, un personnage et un thème bien particulier, chaque détail compte, je me prépare seule à chaque fois (maquillage, tenue etc...) lors du shoot, très vite je me mets dans le bain et j'ai toujours des idées très précises de clichés et je n'hésite pas à échanger avec le photographe pour que chacun y trouve son compte.

A la fin je préfère toujours choisir avec le photographe (ou seule) les photos brutes qui seront sélectionnées, travaillées et publiées (ou pas, certaines sont dans mon book perso) mais certains photographes ne veulent pas me laisser faire le tri, alors j'angoisse en espérant que ma tronche me plaise sur celles qu'ils auront sélectionné (ce qui n'est pas toujours le cas, bien sûre...)

T'es-tu déjà retrouvée dans une situation qui t'a mise mal à l'aise, où tu t'es sentie en danger ou bien as-tu réellement vécue une expérience traumatisante lors de ton parcours ?

Je ne me suis jamais sentie en danger ou mal à l'aise car justement je fais toujours très attention aux photographes que je fréquente et je les choisis avec prudence et de façon catégorique. On va dire que le milieu 'modèle' est vraiment un sale milieu dans le sens où les autres modèles vont toujours juger ton physique, se comparer à toi, voler tes projets photos (la chose qui m'agace le plus car personnellement, je ne m'inspire de PERSONNE et je prends beaucoup de temps à faire mes projets), raconter des mensonges spectaculaires sur toi; bref essayer de te nuire pour les plus pourries (ça peut aller très très loin).

Pourquoi as-tu décidé de poursuivre la photographie ?

C'est quelque chose qui m'as vraiment réconcilier avec mon physique, et j'aime ça tout simplement.

Interview Kawaï Von Tierisch: "Je me sens mieux dans mon corps tout simplement"

Ta vision du monde de la photographie de modèle a t'elle évolué depuis que tu le fréquentes de l'intérieur ?

Pas vraiment, hormis le fait que je ne m'attendais pas à avoir autant de succès dans le milieu alternatif, je me doutais que c'était un milieu très égocentrique et égoïste (bien sûr, il y a de bonnes surprises aussi ;) )

Cette expérience comme modèle a-t-elle eu une incidence sur ta vie quotidienne ?

Oui tout d'abord je me suis acceptée comme j'étais, c'est très important je crois.

En suite il arrive que de très jeune fille (13/14 ans?) me reconnaissent dans la rue et me demande une photo avec moi, ce qui est amusant, d'autres qui m'envoient des messages d'insultes, ce qui est beaucoup moins amusant d'un coup (c'est plutôt rare, mais ça arrive, quand vous êtes une fille et que vous cherchez à vous mettre en valeur par la photo (même si ce n'est pas toujours le but premier d'un shoot en tout cas pour ma part) forcement il y en a qui ragent...)

Selon toi, comment sont perçues les modèles photo que cela soit par le public en général, par les photographes et même par les proches et la famille ?

Les modèles peuvent être perçus de manière totalement différentes selon les contextes, leur book, les personnes qui les 'jugent'... Une modèle qui fait beaucoup de nu/lingerie sera beaucoup moins bien perçue qu'une modèle glam avec des thèmes à la mode, esthétiques... Pour ma part mes parents sont contents de mes photos, les photographes avec lesquels j'échange aiment mon univers (pas forcement tout non plus, évidement) qui n'est ni glam, ni à la mode et ni habillé.

Enfin, quels sont les conseils que tu aimerais donner aux demoiselles qui décident de se lancer dans cette activité ?

Ne cachez pas votre nouvelle activité à vos parents pour les mineurs (sachez que le photographe doit obligatoirement avoir l'accord de vos parents pour faire des clichés de vous, n'hésitez pas à faire des rencontres avec vos parents et si ça dérange le photographe n'y allez pas!). Pour les plus grandes, ne le cachez pas à votre conjoint par exemple, tout simplement soyez honnête avec votre entourage, et avec vous même...

Une fois lancée, gardez en tête qu'il y aura toujours meilleure et plus jolie que vous, que l'important n'est pas d’écraser les autres mais de vous élever vous même.

Interview Kawaï Von Tierisch: "Je me sens mieux dans mon corps tout simplement"

Rédigé par Venus Velvet

Publié dans #Interviews

Commenter cet article

Ying 26/11/2014 11:54

Encore un article biens sympa :D