Interview Nidcy Namite: " Ma motivation a été le regard des gens"

Publié le 8 Décembre 2014

Voici la suite de mon petit projet d'interviews pour montrer l'autre côté de l'activité de modèle, je suis toujours intéressée pour avoir le maximum de témoignages, si cela vous intéresse, je vous propose de suivre ce lien pour en savoir plus et me contacter.

Bonne lecture

XXX

VenusXIII

Petit projet d'interviews - Les vaticinations de Vénus

http://venuskitchen.over-blog.com/2014/10/petit-projet-d-interview.html

Bonjour Nidcy Namite, pourrais-tu te présenter ?

Bonjour, je m’apelle Nidcy Namite,j’ai 25 ans, je suis modèle depuis 4 ans. Je suis maquilleuse professionnelle de métier. Mon style principal en tant que modèle est le pin up vu qu’il correspond à ma morphologie et à l’image de la femme que j’apprécie, ainsi que tout le mouvement rockabilly auquel j’appartient.

Quel a été le cheminement qui t'a mené à devenir modèle et quel a été ton parcours dans ce domaine (freelance, agence, amateur, pro,...) ?

J’ai un parcours un peu atypique, j’ai fait ma formation de maquillage artistique, j’ai posé pour le partiel d’une camarade de classe et ensuite en tant que maquilleuse je me rendais sur des séances photos et souvent une modèle lâchait et je me retrouvais à la remplacer. une amie photographe m’a fait ma première vraie séance sur mesure et ensuite la machine était lancée. Je n’ai pas la taille mannequin mais j’arrive à faire de la qualité et des choses qui m’amusent. Je suis entre l’amatrice et la pro réellement. Je fais beaucoup de collaboration mais parfois j’arrive à être payée.

Quelles étaient tes limites lorsque tu as débuté dans ce milieu (lingerie, topless, nu,...) et ont-elles changé au fil du temps ? Si oui, pourquoi ?

Au début mes limites étaient la lingerie, c’est venu assez naturellement vu mon amour pour la belle lingerie, les corsets, les portes jarretelles et autres bas coutures. Depuis ma limite, de part mon autre métier et mes clients est le nu caché. Que l’on voit que je sois nue ne me dérange pas juste on ne verra pas mes parties intimes affichées sur la toile.

Interview Nidcy Namite: " Ma motivation a été le regard des gens"

Si c'est le cas : Pourquoi as-tu accepté de faire du nu ? Quelle était ta motivation pour te dévoiler face à l'objectif, au photographe mais aussi à la vue du public en général?

Ma motivation a été le regard des gens, mon corps changeant, se musclant grâce au sport et la pole dance, savoir se mettre en valeur avec rien d’autre que son corps. Après je ne le fais pas avec tous les photographes, uniquement des femmes ou ceux en qui j’ai une confiance aveugle et avec qui je travaille beaucoup.

J'imagine à la vue de ma propre expérience, et de l'époque dans laquelle nous vivons que tu devais avoir des books onlines. Par quel média te contactait-on le plus souvent ?

Le plus souvent on me contacte par Facebook, sur mn profil ou ma page. Mais il y a aussi le site focale 31 sur lequel je suis inscrite et mon book.fr.

Travaillais-tu de manière rémunérée ou en « Poses contre photo ? »

Comme dit plus haut, je travaille plus en poses contre photo mais uniquement si le travail de la personne m’intéresse vraiment, peut m’apporter quelque chose de nouveau, sinon je demande un minimum de rémunération vu mon expérience, et surtout si c’est pour refaire plusieurs fois les mêmes photos, ou que les photographes sont débutants.

Interview Nidcy Namite: " Ma motivation a été le regard des gens"

En ce qui concerne tes shootings, te présentais-tu seule, accompagnée, etc ?

Je me présente le plus souvent seule, car je n’ai pas vraiment le choix, surtout quand c’est dans une autre ville. Mais je donne toujours des infos sur où je suis à quelqu’un de confiance.

As-tu déjà reçu des propositions dérangeantes, dégradantes ou avilissantes lors de ces premiers échanges avec les photographes ?

Tellement! et c’est bien là le problème. Beaucoup de demande du genre: « je voudrais prendre en photo nu.- je ne pose pas nu.- pourrais-je donc alors vous voir nue et surtout votre sexe même si je ne le prends pas en photo ». Ou même les pseudos photographes qui juste recherche une fille qui se dénude pour faire des « photos » qui serviront à sa petite personne un peu plus tard ou même plus si affinités ou en payant.

Pourrais-tu me décrire un « shooting-type » pour avoir une idée un peu plus précise de ton activité ?

Un shooting type avec moi serait déjà choisir mes tenues en fonction de la séance et donc remplir une valise de « on sait jamais, au cas où ». Ensuite me maquiller soit avant soit directement sur place pour avoir les idées du photographe au besoin, sa vision des choses. Beaucoup d’échanges entre nous pour que tout soit au mieux. On se prépare, je me change selon l’ordre d’idée, je me mets dans le personnage et ensuite aux premiers déclenchements c’est parti pour la séance.

Interview Nidcy Namite: " Ma motivation a été le regard des gens"

T'es-tu déjà retrouvée dans une situation qui t'a mise mal à l'aise, où tu t'es sentie en danger ou bien as-tu réellement vécue une expérience traumatisante lors de ton parcours ?

Parfois le photographes peuvent devenir un peu tactile ou équivoque, j’essaye d’avoir la tête froide, mettre les barrières tout de suite. Quand je viens travailler ce n’est pas pour autre chose. Se faire complimenter cela arrive mais après au point d’en devenir gênant, ce n’est pas rare mais on gère la situation avec beaucoup de calme en essayant d’être aimable mais ferme pour que le message passe.

Pourquoi as-tu décidé de poursuivre/ d'arrêter la photographie ?

Je continue car j’ai toujours de nouvelles idées, de nouvelles envies, mais aussi voir mon évolution (corps, cheveux et sportive). Et puis c’est toujours flatteur d’avoir de belles images de soit et se trouver bien dessus.

Ta vision du monde de la photographie de modèle a t'elle évolué depuis que tu le fréquentes de l'intérieur ?

Ma vision n’a pas été altérée vu que j’étais déjà dans le milieu mais au niveau des pinceaux, donc je ne m’attendais pas à plus. Et vu ma taille et morphologie je ne peux pas m’attendre à grand chose non plus. Mais après on ne s’attend jamais aux coups bas et aux petites gueguerres mais bon on s’y fait.

Interview Nidcy Namite: " Ma motivation a été le regard des gens"

Cette expérience comme modèle a t'elle eu une incidence sur ta vie quotidienne ?

Ce qui a changé, c’est que les gens ne me regardent plus comme avant, comme une personne lambda. Souvent on m’associe à une personne très sexy alors quand les gens me rencontrent j’ai vite l’impression qu’ils sont « déçus » par mon aspect simple. Ils s’attendent toujours à voir le grand jeu mais comme je leur répète souvent, je ne me ballade pas en lingerie, en mère Noël ou autre tenue tous les jours.

Selon toi, comment sont perçues les modèles photo que cela soit par le public en général, par les photographes et même par les proches et la famille ?

Les modèles sont souvent perçus comme des personnes qui se soucient uniquement de leur apparence, ou que c’est facile et abordable par tout le monde ce genre de choses. Il ne faut pas croire c’est difficile et fatiguant, il faut penser à tout à la fois.

Enfin, quels sont les conseils que tu aimerais donner aux demoiselles qui décident de se lancer dans cette activité ?

Mes conseils seraient la prudence par rapport au net, à ce qu’on publie, à son image. Mais aussi la prudence par rapport aux gens, photographes, les propositions trop alléchantes souvent de belles arnaques. Etre réaliste par rapport ce qu’on fait. Nous ne sommes pas des stars non plus il faut se dire que c’est une chance mais pas non plus se dire que tout est gagné en une séance, ou avec juste un photographe. Quand on va en séance soit ne pas y aller seule quand on ne connait pas la personne soit prévenir quelqu’un de confiance. Eviter de mélanger travail, amitié et amour. Et puis être sélective sur ce que l'on fait. Poster 50 photos dont 10 qui se ressemblent, il faut savoir faire le tri. S’entretenir, faire attention à être impeccable (épilation, maquillage, ongles) pour le jour de la séance c’est toujours du travail en moins pour le photographe ou retoucheur ensuite. Faire attention à la moindre chose en placement, vêtement pour que tout soit parfait à l’image. Je pense que j’en oublie mais avec tout ça il ne faut surtout pas oublier de s’amuser et de prendre du plaisir!

Interview Nidcy Namite: " Ma motivation a été le regard des gens"

Rédigé par Venus Velvet

Publié dans #Interviews

Commenter cet article