Laea "Une fois, un homme (...) a cru que j’étais une escort girl."

Publié le 28 Avril 2015

Voici la suite de mon petit projet d'interviews pour montrer l'autre côté de l'activité de modèle, je suis toujours intéressée pour avoir le maximum de témoignages, si cela vous intéresse, je vous propose de suivre ce lien pour en savoir plus et me contacter.

Bonne lecture

XXX

VenusXIII

Petit projet d'interviews - Les vaticinations de Vénus

http://venuskitchen.over-blog.com/2014/10/petit-projet-d-interview.html

Laea "Une fois, un homme (...) a cru que j’étais une escort girl."

Bonjour Laea, pourrais-tu te présenter ?

Bonjour Venus, je m'appelle Laea et j’aurais 36 ans dans un mois. Je suis modèle depuis mes 15 ans en ce qui concerne le dessin et depuis mes 21 ans pour ce qui est de la photo.

Quel a été le cheminement qui t'a mené à devenir modèle et quel a été ton parcours dans ce domaine (freelance, agence, amateur, pro,...) ?

J’ai commencé à poser à 15 ans dans des ateliers pour dessins afin d’avoir en échange accès aux cours de dessin par ce que je me trouvais trop mince. J’ai arrêté à 18 ans car ca allait mieux.


Je me suis remise à poser pour ce qui est de la photo à 21 ans n’acceptant plus mon corps car j’ai été violée à 20 ans.
Je me considère comme une amateur expérimenté et j’envisage de le faire en freelance en étant entrepreneur.

J’ai commencé par poser nu maintenant je fais de l’habillé et je me dirige vers le milieu de l’alternatif.

Quelles étaient tes limites lorsque tu as débuté dans ce milieu (lingerie, topless, nu,...) et ont-elles changé au fil du temps ? Si oui, pourquoi ?

Je n’ai qu’une seule limite qui as pas changé depuis mes débuts qui est de faire de l’érotique.

J'imagine à la vue de ma propre expérience, et de l'époque dans laquelle nous vivons que tu devais avoir des books onlines. Par quel média te contactait-on le plus souvent ?

On me contacte par ma page Facebook, Book.fr et essentiellement par Focale31.

Laea "Une fois, un homme (...) a cru que j’étais une escort girl."

Travaillais-tu de manière rémunérée ou en « Poses contre photo ? »


Pour ce qui concerne mes projets persos c’est en collaboration comme tous les shoots où je suis vêtue.
Pour le nu, c’est rémunéré d’office car j’en ai fait beaucoup. Et en atelier dessin, c’est rémunéré.

En ce qui concerne tes shootings, te présentais-tu seule, accompagnée, etc ?

En général, j’y vais seule. Des rares fois, je suis accompagnée mais que par des personnes ouvertes à ce milieu et qui ce font discret pendant la séance.

As-tu déjà reçu des propositions dérangeantes, dégradantes ou avilissantes lors de ces premiers échanges avec les photographes ?

J’ai eu des propositions dérangeantes comme de masturber devant l’objectif ou des photographes qui me demandent de coucher avec eux. Et une fois, un homme qui a cru que j’étais une escorte girl.

Laea "Une fois, un homme (...) a cru que j’étais une escort girl."

Pourrais-tu me décrire un « shooting-type » pour avoir une idée un peu plus précise de ton activité ?

C’est souvent des thèmes prévus à l’avance et je fais mon maquillage moi-même (je n’ai que 3 shoots où une maquilleuse pro était là). Car ce sont les thèmes soit du photographe soit mes projets mais une part d’improvisation est possible dans les poses.
Et pour il y a les shoots avec les photographes débutants, où j’arrive avec une valise et on improvise de zéro. Je le explique aussi comment se comporter avec la modèle et ne pas hésiter à la diriger quand ils veulent une photo précise.

T'es-tu déjà retrouvée dans une situation qui t'a mise mal à l'aise, où tu t'es sentie en danger ou bien as-tu réellement vécue une expérience traumatisante lors de ton parcours ?

Non pas particulièrement.

Pourquoi as-tu décidé de poursuivre/ d'arrêter la photographie ?

Pour le moment, je ne sais pas trop. J’ai du mal à m’accepter et je trouve que je produis rien de bien en séance. De plus, je vais déménager loin de Paris en province, une occasion de redémarrer à zéro.

Ta vision du monde de la photographie de modèle a t'elle évolué depuis que tu le fréquentes de l'intérieur ?

Non. C’est comme je le voyais un milieu où il y a du bon comme du mauvais mais le bon domine.

Cette expérience comme modèle a t'elle eu une incidence sur ta vie quotidienne ?

Non pas vraiment. Ma famille tolère mon activité tant que je n’en parle pas devant les amis. Mes amis trouvent ca fun.

Selon toi, comment sont perçues les modèles photo que cela soit par le public en général, par les photographes et même par les proches et la famille ?

Beaucoup pensent que les modèles sont toutes minces parfaites. Moi et des amis modèles ont leur montre que avec un physique non parfait ont peu t être modèles.

Enfin, quels sont les conseils que tu aimerais donner aux demoiselles qui décident de se lancer dans cette activité ?

Aucun conseil en particulier.

Rédigé par Venus Velvet

Publié dans #Interviews

Commenter cet article