Ecriture

Publié le 13 Octobre 2016

J'ai vraiment du mal à suivre le rythme, je suis navrée de ne jamais plus répondre aux commentaires, mais je suis noyée sous les notifications, alors je me dis "on fera ça plus tard..." et au final, pffff, j'oublie.
D'ailleurs c'est un peu comme ça dans toutes les facettes de ma vie, on remet à plus tard en se disant qu'on va prendre du temps, et ça s'accumule, alors en regardant la masse on désespère et on baisse les bras avant même de commencer.
Je prend le temps, parfois, pour mes légendes, celle-ci par exemple, même s'il n'y a ni relecture ni brouillon, j'écris toujours en "one shot" ou presque, afin de ne pas perdre le côté instinctif, le côté "directement de mon cerveau a vous" sans censure, sans barrière, en gros j'écris comme je me parle à moi-même, c'est plus sincère, plus honnête, du moins à mes yeux.
Mais j'ai honte, honte de laisser tous ces messages sans réponse, de donner l'impression de mépriser son cadet... Oups non, ça c'est de IAM, Petit Frère n'a rien à faire ici! 
Bref, vous m'aurez compris: je suis désolée, ça n'est pas un manque d'envie, ou encore de la prétention, juste de l'exécrable organisation. Et comme j'ai un gros problème de faconde, que j'écris 40 lignes alors qu'en 10 mots cela pourrait être torché, ça complique encore plus la tâche.
Mais merci, due xie, thank you, viele danke, gracie mille, muchas gracias, arigato gozaimasu, etc... (Mes talents linguistiques semblent s'arrêter ici)

Ecriture

Rédigé par Venus Velvet

Publié dans #Instagram, #Divagations

Commenter cet article