Famille et argent ne font pas bon ménage

Publié le 30 Septembre 2016

Famille et argent ne font pas bon ménage.
Je n'aime pas l'argent, du moins je le crois.
J'ai trop souvent alterné les périodes de vache maigre et celles d'aisance imprévues et impromptues.
Je me suis habituée à vivre avec peu, très peu, bien trop peu en fonction des critères actuels. Le plus souvent, je ne m'en plains pas, même si le manque d'argent reste toujours un problème lorsqu'à la moitié du mois il ne reste que 200 euros sur le compte bancaire. On se creuse le cerveau, on calcule, on analyse, on tente de prévoir l'imprévisible, et on angoisse. Mais avec le temps, cela devient une routine, on apprend à se contenter de peu, d'avoir des priorités autres, de se débrouiller pour arrondir ses fins de mois, en vendant ses affaires, en trouvant des manières d'être encore plus économe.
On s'habitue à vivre sans superflu, en achetant que de l'occasion, en faisant des partenariats, en fouillant le net à la recherche du truc le moins cher.
On fait, malheureusement, une croix sur les voyages, sur les week-ends, sur les modes qui se démodent trop vite, beaucoup trop rapidement pour un porte-feuille vide...
Bref, on vit un peu comme un ascète, profitant comme on peut des choses que l'on peut se permettre.
On privilégie les cadeaux pour les autres plutôt que pour soi-même, car avec le temps et l'habitude, on se dit "à quoi bon m'acheter ce machin, car au fond c'est un caprice et je n'en ai pas besoin".
Bref, se contenter de ce que l'on peut sans pour autant être trop un poids pour nos proches.
À l'inverse, lorsque l'on a d'un coup, le compte en banque qui s'envole (comme avec des héritages), on se trouve beaucoup plus désemparé, nombreux sont ceux qui au final en profitent, usent les ressources dont on ne sait pas vraiment quoi faire, alors arrivent les scandales, les trahisons, les manipulations. 
J'ai détesté devoir gérer cela, on perd un peu la tête car on culpabilise d'avoir une manne financière, jeune, on ne sait pas comment l'utiliser, entre les nouveaux sourires des banquiers et leurs supers offres, les dollars dans les yeux de nos proches qui trouvent de sournoises techniques pour tourner ça à leur avantage...
Non, définitivement, je n'aime pas l'argent, il me 
fait peur, il implique trop de responsabilités, de potentielles traîtrises. Et là, je crains de devoir faire face de nouveau à cela. La peur de voir des insectes répugnants tourner sur une opportunité, tenter de manipuler les pièces et les êtres pour leur bon plaisir, pour remplir des coffres déjà bien remplis au détriment d'autres. Certes, cette fois, l'argent n'est pas mien, et je ne peux comme dirait Monsieur "défendre la veuve et l'orphelin", pourtant cette phrase est l'exact reflet de la situation. Je méprise au plus profond de mon être, ceux qui pour quelques zéros sont prêts à tuer père et mère (là encore la phrase est parfaite), marchant sur les autres pour leur bénéfice alors qu'ils n'en ont pas besoin. L'argent rend fou. L'argent n'a peut-être pas d'odeur, mais pourtant, quelle merde!

Famille et argent ne font pas bon ménage

Rédigé par Venus Velvet

Publié dans #Instagram, #Divagations

Commenter cet article