Massages chinois Tui Na, Centre Kin Massage, Paris

Publié le 22 Juillet 2017

Massages chinois Tui Na, Centre Kin Massage, Paris

Avez-vous déjà essayé le Tui Na 推拿?
C'est le nom chinois des massages utilisant les points traditionnels de l'acupuncture.
Il ne faut pas rêver : ça n'est pas un massage de relaxation, loin de là.

Il est dans la même veine que la réflexologie des pieds, que l'on trouve absolument partout à Hong Kong, et où j'en avais souvent fait.
Comme je suis encore et toujours coincée, je me suis dit, prenons les choses en mains: bientôt 5 ans de vertiges et de douleur ça commence à bien faire! La médecine occidentale n'arrive à rien, l'homéopathie de même (et de toutes manières, je n'ai pas foi en cela), l'ostéopathie m'avait fait plus de mal que de bien, donc autant tester autre chose.
J'avais déjà testé le Tui Na à HK, mais c'était il y a longtemps, et j'avais été bluffée des résultats : une putain d'énergie, alors avant-hier, j'ai commencé ma quête.
Ça n'est pas ce qui est de plus simple : j'avais commencé à interroger mes restaurateurs Vietnamiens, pour leur demander s'ils savaient où je pouvais me procurer de la pharmacopée chinoise ou vietnamienne (j'ai dû chercher la page wikipédia sur la Médecine Traditionnelle Vietnamienne : MTV, car j'étais bien incapable de prononcer le nom, et leur français est un peu difficile). Après avoir compris ce que je voulais, ma question tombait un peu comme un cheveux sur la soupe, ils m'ont conseillé un supermarché vietnamien à Ivry, où il faudra que je fasse un tour, et m'ont dit qu'eux allaient dans les salons de beauté pour les massages.
Je rentre chez moi, et réfléchi, le lendemain je reprends mes recherches.
Je trouve plein de centre de massages dits "chinois" qui sont juste des spa plus ou moins luxueux, ou glauques... Je ne cherche pas ça. D'autres donnent plus l'apparence de bordels, je n'ai rien contre les prostituées mais je ne pense pas qu'elles pourront régler mon problème.
Et je tombe sur un centre à Louis Blanc, avec de très bonnes critiques, à savoir "ça fait du mal, ça fait du bien": parfait ! Ça va flatter mon côté masochiste. Non, je plaisante, mais au moins, je suis certaine que ça n'est pas de la détente. Je téléphone, rendez-vous pris pour 16:00.

Je débarque, le boss me regarde, vérifie ma réservation et me dit: "Quelqu'un vous a parlé de nous?". Je répond "Euh non, je vous ai trouvé sur Internet". Il me regarde, et me dit "Vous savez, ici, c'est pas pour faire des papouilles!". Rapidement, je le coupe: "Ah non, ne vous inquiétez pas, je connais ce genre de massages, j'en ai déjà fait à Hong Kong", il sourit et s'exclame fortement "Ah Hong Kong !".

C'est bon, je ne vais pas me faire rembarrer, comme une fois, à HK, justement car j'avais demandé "le massage qui fait mal" et que l'air trop occidentale (oui, les cheveux ça se teint, mais les yeux et la morphologie, et la langue, impossible), ils craignaient que je ne parte en courant avec la table... (Cette expérience m'est arrivée plusieurs fois là bas: pour la bouffe, ou les massages : y a des trucs qu'on refuse aux gweilo, pas par méchanceté mais pour éviter le choc culturel : j'avoue que c'est frustrant).

Je vais me changer, avec l'ensemble dédié et le boss revient me voir, me demandant s'il y a des choses qu'il doit savoir, je suis un peu étonnée, et lui demande d'être plus précis, il me demande si j'ai des troubles, j'explique alors ma nuque bloquée et mes vertiges. Il me fait m'allonger sur le dos sur la table de massage, et me fait monter la jambe droite à l'équerre en l'accompagnant, puis la gauche, il déclame solennel "Cervicales !". Puis un autre test, il me demande d'effectuer la pression inverse à celle qu'il va faire sur mes gros orteils. Là encore le verdict est sans appel : cervicales.

Il donne quelques indications à la masseuse, qui va s'occuper de moi durant une heure entière. Certains points sont extrêmement douloureux, à la base du crâne, là où passe le nerf d'Arnold, et en règle générale sur toute la partie droite de mon corps. J'alterne les sensations "classiques" de massage, donc douces, puis des beaucoup plus douloureuses, je serre les poings et les dents. Elle me demande si ça va. Elle poursuit, des mouvements que j'ai déjà expérimentés, avec plus de précision que lors des massages à HK: car l'avantage est qu'ici il était possible de communiquer et de poser un diagnostic, donc cela doit jouer sur la précision. Certaines parties de mon corps, et certaines manipulations, me donnent vertiges et nausées, ainsi que l'angoisse de faire une crise, je me résonne, me disant que je suis entre de bonnes mains et qu'ils savent ce qu'ils font. À raison. Le massage se termine, la dame me rapporte un verre d'eau, et m'aide à me relever. Elle m'explique dans un français approximatif que je devrais venir une fois par semaine ou toutes les deux semaines au début puis réduire la fréquence. Je me lève et vais me changer.

Je vais pour payer et le boss (le médecin traditionnel au final), me demande quelles sont les sensations qui se sont produites durant la séance, je m'applique à les détailler. Il me demande mon âge, et me dit que sa femme est en Chine jusqu'en septembre (c'est elle qui s'occupe de l'acupuncture)et qu'il lui faut une radio de mes cervicales à mes lombaires, pour voir leur état, et en fonction du résultat nous pourrons envisager une traction cervicales, pour autant si ceux-ci sont abîmés, il refuse que l'on y touche, et nous verrons dans ce cas pour l'acupuncture. Pour le moment, donc plus de 30 heures après, je suis fatiguée, j'ai bu beaucoup d'eau comme il m'a conseillé et ai tenté de suivre au mieux ses conseils positionnels. Je suis rassurée et très heureuse d'avoir trouvé un véritable centre de MTC à Paris, je suis ravie du professionnalisme de la masseuse et du médecin, qui m'a expliqué simplement que mes vertiges étaient liés à une mauvaise irrigation du cerveau à cause du blocage des cervicales, ce qui semble très logique, de bon sens et mon neuro-psychiatre a confirmé aujourd'hui même. Je n'ai plus qu'à faire ma radio, et voir les résultats. J'ai espoir, c'est peut-être un effet placebo, mais qu'importe, l'effet placebo (ainsi que son inverse : le nocebo) ont des effets extrêmement puissants que la science est actuellement incapable d'expliquer. Et étant fascinée par la culture chinoise depuis ma plus tendre enfance, il est possible que cela ajoute à ma motivation de guérison, afin de ne pas faire tomber les traditions chinoises de leur piédestal. Quoi qu'il en soit, seul le temps nous ne dira. Croisons les doigts. 希望

 

Rédigé par Venus Velvet

Publié dans #Instagram, #Santé

Commenter cet article